<-- Logiciels DEFARGE Serge - Index -->

Assistance Informatique

Logiciels Sharewares

Logiciels Freewares (Gratuits)

Didacticiels

GPS - Zones de Danger...

Créer un site Web

Camping Car

Runtimes et DLL

Don

Sommaire détaillé

Retour Index

un compteur pour votre site

Forum

Contact

Informations diverses

Sharewares & Freewares

Oenologie

 

FreeSoftMag.com
Le magazine online des logiciels gratuits
Defarge

Les interviews FreeSoftMag

Serge Defarge, auteur de nombreux freewares s'est prêté au jeu de notre "mail-interview"...

FreeSoftMag : Pouvez vous nous en dire un peu plus sur Serge Defarge ?
Serge Defarge : Né en 1959 ans, marié, 2 enfants, je suis professeur de Génie Mécanique Productique et enseigne dans un lycée technique de la région Auvergne à des classes de terminales et de Techniciens Supérieurs. (B.T.S.)
J'ai commencé à m'intéresser à la programmation vers 1980, dès la parution des premiers micro-ordinateurs, Z80, SINCLAIR où le BASIC et ses variantes étaient à la mode.

FSM : Vous disposez d'une logithèque impressionnante, d'où vous vient cette passion ?
SD : Réaliser le plus grand nombre de logiciels n'est pas un objectif en soi. La passion de programmer existe, et c'est parfois relever un défi de réussir un logiciel ou une procédure de programmation quelconque. Les logiciels que j'ai créés répondent souvent à un besoin personnel, ou à une demande d'une personne de mon entourage ou une demande faite par mail sur Internet.
Dès qu'un problème est rencontré, je vais essayer de créer le petit utilitaire " qui va bien" et qui permet de résoudre ce petit problème. Etant donné que l'on est confronté à une multitude de petits ennuis, le nombre de petits utilitaires augmente avec le temps. On n'a très souvent pas besoin du gros logiciel que l'on utilise à 10% pour effectuer une petite opération informatique.

FSM : Quel est votre outil de développement préféré ?
SD : J'ai appris de nombreux langages de programmation de Turbo Pascal 1.0 à Visual Basic en passant par le L.S.E. (Langage Spécifique à l'Enseignement), BASIC, GWBASIC QuickBasic, FORTRAN, COBOL, C++, Visual C++ etc.
J'ai acheté Visual Basic 5 qui m'a permis de convertir d'anciens programmes sous Quick Basic que j'avais précédemment réalisés. Certes VB n'est pas aussi performant que Visual C++, mais il permet malgré tout de réaliser des programmes honorables en tirant profit de la programmation API sous Windows. Ce langage facile d'accès, accessible à tous, intégrant une aide relativement détaillée, ne nécessite pas un investissement personnel important. La programmation objet est performante pour réaliser de petits ou plus importants logiciels.

FSM : Quel type de logiciel préférez vous développer ?
SD : Etant de formation technique industrielle ma plus grande réalisation est le logiciel Tour Assistance Programme : Logiciel de F.A.O. (Fabrication Assistée par Ordinateur) pour machines à Commande Numérique en Tournage.
A partir de dessins de profil de pièces issus de logiciels de C.A.O. (Autocad, DMT etc.) Tour Assistance Programme permet de créer automatiquement les programmes CN pour une dizaine de type de machine. Ce logiciel évolue depuis 1994, d'une version DOS 1.0 à 2.24 et maintenant sous Windows 95/98/NT/2000. Quelques entreprises ont adopté ce logiciel et ce fait est très motivant pour un développeur amateur.
Dans la série de logiciels industriels j'ai également conçu d'autres applications :
  • Edit CN : Un éditeur de programmes CN
  • TelePcCn : Un logiciel qui permet de transférer les programmes d'un micro vers la machine.
Les autres types de logiciels sont des utilitaires en tout genre. Le plus important est Gestion de Fichiers. Ce gestionnaire de fichiers remplace l'Explorateur de Windows et possède des quantités d'options sur le traitement des fichiers ou dossiers. Il permet en autre de pré visualiser les formats images avec une dizaine de format, de visualiser les fichiers vidéo au format AVI, MOV, MPEG, d'écouter les fichiers son WAV, MID et même MP3. Un mini Winzip est intégré dans la version enregistrée. Tous les logiciels freewares sont pratiquement inclus dans ce logiciel.

FSM : Entre shareware et freeware votre coeur balance ?
SD : J'ai réalisé une trentaine de logiciels. Moins d'un tiers est proposé en shareware. Il n'y a pas vraiment de règle. Les logiciels freewares sont de petits programmes qui peuvent parfois concurrencer un logiciel identique mais payant. Je ne prétends pas rivaliser avec certains monstres, mais il faut bien avouer que l'on utilise rarement plus de 10% d'un de ces géants de logiciels. Les sharewares sont de logiciels qui évoluent et que j'essaie d'améliorer le plus souvent possible.

FSM : Quel temps accordez vous au développement ?
SD : Environ 3 à 4 heures par semaine. Contrairement à certains je ne vais pas à la pêche et ne regarde pas le foot à la télé. Dès que j'ai un peu de temps de libre je fais évoluer un logiciel ou en créer un nouveau. Là non plus il n'y a pas de règle. Programmer sous VB 5 est rapide, si l'on conserve et on utilise toujours les mêmes procédures. Le plus difficile à trouver, ce sont les idées.

FSM : Sur quels types de logiciels avaient vous le plus de retours ? Les sharewares ou les freewares ?
SD : Qu'entendez-vous par retour ? Avec les sharewares les retours sont l'achat d'une licence, avec les freewares les retours sont généralement une visite sur mon site Internet et parfois un mail de remerciement. Je ne gagne pas ma vie avec les logiciels sharewares et ce n'est surtout pas mon objectif car cela ferait bien longtemps que je ne mangerai plus.. Les retours en licence payent juste les frais. Je ne programme pas pour gagner de l'argent mais uniquement par loisir. Les sharewares sont là pour ne pas perdre d'argent lorsque l'on doit envoyer un CD d'évaluation aux nombreux éditeurs.

FSM : Avez vous des contacts avec d'autres auteurs ?
SD : Je fais parti de l'AFAS et du RUSh, deux associations d'auteurs et d'utilisateurs de logiciels sharewares, et par ce biais, surtout avec l'AFAS on possède une mailing-list privée entre auteurs où tous les thèmes peuvent être abordés.

FSM : Vous proposez un cédérom contenant tous vos logiciels. Quels sont les avantages de cette formule pour les utilisateurs ?
SD : Ce CD est uniquement proposé pour éviter le téléchargement fastidieux des versions complètes. Le CD inclus toujours les dernières versions qui ne sont pas disponibles en versions complètes à partir de mon site (Je n'ai que 30 Mo). Le prix du CD est de 50 francs tout frais compris et je ne fais pratiquement aucun bénéfice sur l'achat de ce CD.

FSM : Question subsidiaire: que pensez vous de notre initiative "
forum auteurs/utilisateurs" ?
SD : Honnêtement je n'ai pas eu de temps à consacrer et de visiter votre forum, aussi je préfère ne pas donner d'avis sur ce type d'initiative.
NDLR: Et bien il n'attend que vous car il a été créé dans le but de faciliter le dialogue entre auteurs et utilisateurs ;-)

Propos recueillis par Le concierge.

© 2000-2001 FreeSoftMag